RAOUL HAUSMANN
Photographies 1927-1936


Exposition du 24 septembre 2017 au 14 janvier 2018



L'œuvre photographique de Raoul Hausmann est restée longtemps méconnue. De cet artiste-clé du XXe siècle, la postérité a d'abord retenu le rôle majeur au sein de Dada Berlin, les assemblages, les photomontages, les poèmes optophonétiques, quand les vicissitudes de l'Histoire ont effacé cette autre facette, à tous égards prééminente, de son rayonnement.

À partir de 1927, en Allemagne, Hausmann devient pourtant un photographe prolixe, notamment lors de ses séjours sur la Mer du Nord et la Mer Baltique. Réfugié à Ibiza, après l'accession des nazis au pouvoir, il s'intéresse à l'architecture et aux habitants avant de devoir s'exiler à nouveau en 1936. Au cours de cette intense décennie, il aura beaucoup réfléchi à la photographie et développé une pratique profondément singulière
du médium, à la fois documentaire et lyrique, indissociable d'une manière de vivre et de penser. Ses amis artistes avaient pour nom August Sander, Raoul Ubac et László Moholy-Nagy, lequel déclarait à Vera Broïdo, l'une des compagnes de Hausmann : Tout ce que je sais, je l'ai appris de Raoul.

L'exposition rassemble plus de cent trente tirages d'époque, issus de collections publiques et privées. Cette rétrospective, d'une importance inédite, a été conçue en collaboration avec Le Point du Jour par Cécile Bargues, historienne de l'art. L'exposition est coproduite avec le Jeu de Paume qui la présentera à Paris du 5 février au 20 mai 2018.








Film-entretien de Patrice Guillerm (2017, 8 min.) avec Cécile Bargues, commissaire associée de l'exposition.


voir le dossier enseignants
voir les événements autour de l'exposition



Raoul Hausmann, Le triangle (Vera Broïdo), vers 1931
Épreuve gélatino-argentique
18,2 x 23,5 cm
Collection Marc Smirnow