Anne-Marie Schneider
Dessins, films, peintures, 1988-2016

Exposition du 11 juin au 10 septembre 2017
Vernissage le samedi 10 juin à 18h
Rencontre avec Jean-François Chevrier, le dimanche 11 juin à 11h



Anne-Marie Schneider travaille depuis près de trente ans : les premiers dessins qu'elle retient datent de 1989, alors qu'elle était encore étudiante à l'École des beaux-arts de Paris. Elle cherchait déjà à transcrire le mouvement : celui des corps, mais aussi celui de la pensée, passant d'une idée à l'autre par association. Le tracé compose avec le vide de la feuille, anime le support selon une gestuelle à la fois libre et calculée. L'approche de la couleur, le passage du trait à l'image peinte, l'expérience de la polychromie et du grotesque, puis l'apparition du plan monochrome, la couleurlumière, associée au montage
burlesque de figures, sont autant de moments de la biographie artistique d'Anne-Marie Schneider.


La première monographie retraçant l'ensemble du parcours de l'artiste a paru en 2016 aux Éditions L'Arachnéen, avec un texte de Jean-François Chevrier, qui a conçu l'exposition au Point du Jour. Après le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia (Madrid) en 2016, le Musée des arts contemporains de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Grand-Hornu) consacrera cet automne une rétrospective à Anne-Marie Schneider.




Anne-Marie Schneider
Sans titre, 2006
Acrylique et aquarelle sur papier, 90 x 65 cm
Courtesy Anne-Marie Schneider et Peter Freeman, Inc. New York / Paris
ADAGP, Paris, 2017
Photographe : Florian Kleinefenn